dénutrition

Sans titre 73

Semaine de la dénutrition

  • Le 21/11/2022

La semaine de la dénutrition se tient cette année du 18 au 25 novembre 2022. Voir l'article en détails ici ...

 

dénutrition, définition, perte de poids, conséquences, risques, ... Ophélie LAMOTTE diététicienne nutritionnisteQu'est-ce que la dénutrition ? 

"Etat pathologique qui résulte d'un déficit persistant des apports nutritionnels (protéine et énergie) par rapport aux besoins de l'organisme. " 

Elle se caractérise par une perte de masse maigre et souvent de masse grasse. La dénutrition peut être modérée ou sévère.

La dénutrition touche environ 2 millions de personnes en France. Elle survient lorsque les apports alimentaires sont insuffisants à couvrir les besoins nutritionnels conduisant à une perte de poids, parfois rapide. On perd des muscles et de la force, les  risques d'infection peuvent être plus élevés... 

La dénutrition résulte de 3 principaux mécanismes : 

  • Un déficit d'apports de protéines et d'énergie.
  • Une hausse des besoins
  • Une malabsorption des nutriments


Les déficits d'apports résultent d'une baisse de l'alimentation (baisse d'appétit, régimes).
Les besoins en énergie et en protéines sont à la hausse au cours de pathologies ou accidents : cancer, fractures, brulures...)  . 
Les malabsorptions sont dûes à des pathologies et désordres instestinaux.

 

Dénutrition : Dépression, isolement social, difficultés financières, pathologies - Ophélie LAMOTTE Diététicienne nutritionnisteLes facteurs de risques conduisant à la dénutrition

Les facteurs conduisant à la dénutrition peuvent être multiples. Par exemple:

  • Le vieillissement normal (trouble de l'appétit, isolement social, début de la perte d'autonomie, pathologies cognitives...)
  • Les difficultés financières, la dépression
  • Les maladies, prises de médicaments,

 

La dénutrition touche principalement les personnes agées, toutefois, elle peut concerner n'importe quel adulte qui pourrait se retrouver face aux facteurs de risques.

 

 

Perte d'autonomie chez la personne âgée - Ophélie LAMOTTE Diététicienne nutritionnisteLes risques de la dénutrition

La dénutrition se traduit par une perte de poids involontaire associée à une perte musculaire et de la force générale. 

Elle conduit à une altération de l'état général. Elle fragilise, diminue les défenses naturelles et augmente le risque d’infection. Elle augmente les complications chirurgicales et ralentit la guérison d’une maladie curable. Elle augmente les risques de chutes, la perte d'autonomie et les décés.

 

 

 

 

Perte d'appétit pouvant conduire à la dénutrition - Ophélie LAMOTTELutter contre la dénutrition

Si vous êtes un aidant, ou quelque soit le contexte:

  • Observer les comportements alimentaires (restritifs, baisse d'appétit..) de la personne et parlez en,
  • Ne forcez pas à manger, stimulez dans la mesure du raisonnable sans provoquer de refus et rejet,
  • Adaptez les volumes des repas à la baisse, adaptez la vaisselle, multipliez les petites collations,
  • Attention aux odeurs des plats, les visuels qui peuvent écoeurer,
  • Faites du repas un moment joyeux, positif qui encourage à manger
  • Enrichissez les plats en protéine et en calorie ( petits ajouts de beurre fondu... / collation de fromage blanc...)

 

En dehors de l'alimentation et lorsque c'est possible, aider la personne à sortir, la distraire, l'accompagner dans une activité physique légère qui pourrait ouvrir l'appétit.  Restez en compagnie. En cas de difficultés financière, offrez, faites des gestes, des dons.

 

Conseils accompagnementSi vous avez besoins de conseils complémentaires et d'accompagnement autour de la table, la présentation, la préparation des plats, la vaisselle, les recettes, le comportement adapté autour d'une personne qui mange, n'hésitez pas à me sollicité. Je dispose d'une expérience de 7 ans auprés des personnes agées en institution et à domicile. Une seule consultation peut faire la différence pour des conseils de base.

Appelez au 06.21.03.39.58